J'arrête de me comparer aux autres !

mai 24, 2017


J'arrête de me comparer aux autres

Dans une société obsédée par la perfection, il n'est pas facile d'arrêter de se comparer aux autres. On voit défiler des filles "parfaites" tous les jours sous notre nez, sur les réseaux sociaux et dans les magazines ! Toutes ces filles qui nous font complexer, nous donnent envie de commencer un régime draconien qui ne servirait à rien et qui nous font culpabiliser de ne pas faire beaucoup de sport. Mais là j'ai vraiment envie de dire STOP, j'en ai assez vu, assez entendu !


Moi aussi j'ai le droit de me sentir belle, bien dans ma tête et dans mon corps. Moi aussi j'ai le droit de me mettre en bikini même sans avoir un 90C et en ayant de la cellulite et des vergetures sur les fesses. Je ne suis pas là pour jeter la pierre aux filles ayant une jolie poitrine ou portant un jean taille 34. Bien au contraire, je suis là pour vous dire de vous accepter telle que vous êtes et surtout de ne pas vous comparer. On ne connaît pas l'histoire de cette fille qui porte un jean taille 44 tout comme on ne connaît pas l'histoire de cette fille qui porte un taille 34. Peut-être est-elle également mal dans sa peau ? Tu peux tout aussi bien avoir une poitrine imposante et complexer de celle-ci ou bien même l'assumer. Souvent, on a rigolé sur ma petite poitrine... mais aujourd'hui j'ai décidé de l'assumer pleinement et d'en rigoler moi aussi sans pour autant me complexer.


Mais le scoop du jour les filles : ta cellulite est normale !

Toutes les femmes en ont, oui absolument toutes. Alors pourquoi se condamner à rester couverte tout l'été pour la cacher ? Mettez-vous en short ou même en minishort tiens, si vous en avez envie. N'ayez pas honte de vous mettre en maillot sur la plage ou au bord de la piscine. Au final, je me suis rendue compte que tout le monde s'en foutait et que personne ne me scrutait de haut en bas pour chercher le moindre défaut. Et si ça arrive ? Et bien sortez votre plus beau sourire et assumez-vous !

Attendez, on me dit dans l'oreillette qu'il y a un deuxième scoop : les vergetures ne concernent pas que les mamans !

J'ai 26 ans et pas mal de vergetures au niveau des fesses et ce depuis l'âge de 15 ans et alors ?? C'est vrai qu'en 10 ans j'ai bien eu le temps de les apprivoiser et de m'y faire. Mais ce n'était franchement pas gagné. Je me souviens encore du temps passé dans les magasins avec ma mère pour chercher LE maillot qui cacherait bien tout ça ! Et puis en vieillissant ça m'est devenu complètement égal que l'on voit mes vergetures en maillot de bain. J'en ai eu marre de me battre contre ça, j'ai lâché prise tout simplement et j'ai assumé ces marques. Si j'ai envie de bronzer en shorty, culotte ou tanga personne ne m'en empêchera et encore moins ces vergetures. Je me sens bien, je me sens belle. Vous êtes belles et nous sommes parfaitement imparfaites


Au final tout le monde s'en moque !

Enfin quand je dis tout le monde... je dirai plutôt la plupart des gens. Mais n'ayez pas peur des regards, assumez-vous et souriez. Vous les rendrez encore plus mal à l'aise de vous regarder comme ça 😉 ! Après tout, ce n'est pas la cellulite, les vergetures ou même encore les personnes autour de vous qui doivent décider à votre place du maillot que vous devez porter ou de la façon dont vous devez vous habiller. Et si vous avez envie de faire bronzer vos vergetures, est-ce que ça gène quelqu'un ? Qui sera offensé par votre cellulite ? Franchement personne ! Et si c'est le cas et bien M**DE ... que cette personne aille plus loin.

Si un complexe vous pourrit la vie, sachez que vous pouvez vous en débarrasser ! Le sortir au grand jour et l'assumer peut vous aider à prendre conscience de son insignifiance.

Assumez-vous, ne vous comparez plus aux autres et vivez pour vous

écrit par Lifestyle Ade

A lire également

4 commentaires

  1. Cet article résume si bien ce que je ressens. Tu as trouver les bons mots, il est suberbe. Des bisous ma adeline.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai des vergetures depuis 5 ans, suite à ma grossesse. Et franchement elle en me dérange absolument pas. En revanche le petit bidou que je me traîne depuis autant de temps c'est une autre affaire :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah et oui, je peux tout à fait te comprendre même si je n'ai pas d'enfant. Chacun fait comme il peut pour s'accepter. L'essentiel est vraiment de vivre pour soi et non en fonction du regard des autres :)

      Supprimer

Plan du blog

 PositiveTonCorps                          Funbody                           Raconter son histoire         Le blog
Faire la paix avec son corps           Exercices                          Les témoignages                Concept          
Se sentir belle                                 Comptes à suivre              Témoigner                         Ecrire sur le blog
Accepter son corps                          Citations inspirantes
                                                         Micro trottoir