Lettre à toi qui te sens mal dans ton corps.

mai 05, 2017

aimer son corps


Ma jolie,

Je t'écris cette lettre aujourd'hui parce que je voudrais te parler d'un sujet qui me tient à cœur, et qui surtout nous bouffe la vie à nous, les filles. Nous le connaissons toutes : le bien-être physique. Nous, les filles, sommes toujours à la recherche de la perfection. Nous n’avons pas les fesses assez bombées, pas assez de seins, le ventre trop flasque, la culotte de cheval qui prend trop de place, le petit double menton qui apparaît quand tu souris...mais c'est ça qui fait qu'on est belle, non ? Rassure-moi, tu ne voudrais quand même pas ressembler à une poupée Barbie ? Elle est bien trop banale !

Mais tu vois, nous vivons malheureusement dans une société merdique. On nous demande d'entrer dans des codes, des normes, et de ressembler à Madame tout-le-monde. A cette poupée Barbie justement, je te dirais du coup. Mais c'est qui elle d'abord ? C'est la jolie fille toujours souriante et pimpante qui rentre dans une taille 34 même après 3 grossesses ? Elle existe peut-être, et elle a sûrement de la chance. Je ne la juge pas, mais elle n'est pas « une norme ». Elle est unique, tout comme toi, tout comme moi. Parce qu'il faut arrêter avec ça. Il faut arrêter de penser que nous devons ressembler à la fille parfaite. Nous sommes toutes différentes, autant les unes que les autres. Nous avons chacune nos qualités, nos défauts, nos atouts, ou encore nos complexes. Mais quoi qu'il en soit, nous sommes toutes belles à notre façon.

Tu sais, je me suis longtemps sentie mal dans mon corps. Pourtant, je pèse « seulement » 58 kilos, pour 1m57. Rien d'anormal jusque-là. J'ai des petites formes, mais rien de bien méchant. Et je m'en suis pourtant bouffée la vie pendant de nombreuses années. J'ai fait de la boulimie, suite à ça j'ai enchaîné régimes sur régimes, puis j'ai arrêté de manger, puis j'ai sombré dans une petite dépression parce que « Pourquoi je suis si laide ? ». Mais avoue que ça n'a pas de sens, que c'était ridicule. Je sais que je ne suis pas la seule, et on ne devrait en arriver à ce stade là. C'est grave de se tuer le moral parce que son ventre n'est pas assez plat, non ?

Ce ne sont que des conneries, et quel regret j'ai aujourd'hui d'avoir agis comme ça. Des années plus tard, je me suis reprise en main. Je me suis inscrite dans une salle de sport, mais je mange à ma faim. Je fais juste du sport pour m'entretenir un minimum, mais je ne suis plus en haine avec mon corps, parce que j'ai appris à l'aimer, j'ai appris à m'aimer. Et mon Dieu, que ça fait du bien ! Je vis. Je ne compte plus les calories de mes aliments. Je ne me prive pas d'aller boire un chocolat avec les copines. Je suis heureuse ; avant, je ne l'étais pas.

Je ne te dis pas que ça sera facile de t'aimer si actuellement ce n'est pas le cas. Ce sera même très difficile tu sais. Je ne suis pas là pour te démoraliser, au contraire, je suis là pour te rebooster. Ce n'est pas en te lamentant sur les photos instagram et en te disant « J'aimerais tellement lui ressembler » que tu vas t'en sortir. Tu vas t'en sortir en te disant « Merde, maintenant, j'arrête. Moi aussi je suis jolie !». On ne s'accepte pas dans un corps qu'on a tant détesté pendant de longues années en seulement quelques jours, quelques semaines, ou quelques mois. Non, je ne te le cache pas, c’est un travail de longue haleine. Mais au bout du compte, peu importe le temps que ça prendra. Peu importe si c’est dans quelques mois ou dans 2 ans, tu finiras par t'accepter et t'aimer telle que tu es. Quand tu te regarderas dans le miroir, tu ne verras plus la femme mal dans sa peau qui aimerait avoir une hache pour pouvoir couper tout ce qui dépasse. Non, tu verras celle qui veut combattre ce mal-être. Tu verras la femme forte et courageuse que tu peux être. Tu observeras la femme belle qui se cache aujourd’hui sous ce regard triste et ce sourire qui tombe à chaque fois qu’elle se regarde. Tu verras dans ce miroir ce petit bout de femme qui fait de toi celle que tu es aujourd'hui. Tu verras surtout la femme unique que tu es, et là, tu arriveras à te sourire.


écrit par Lisa

A lire également

8 commentaires

  1. J'adore ton article et c'est tellement vrai, il faut s'aimer et s'accepter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca me touche, et je suis entièrement d'accord avec toi

      Supprimer
  2. C'est hyper fort ce que tu écris ! Merci de mettre en mot ce que beaucoup d'entre nous ont pensé un jour voir le pense en ce moment même :) Quelle société de merde :D !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup. Et c'est un plaisir. Puis comme tu dis, société de merde ^^

      Supprimer
  3. Wow, vraiment une belle lettre à coeur ouvert. Le message est beau et vrai. S'accepter et s'aimer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est totalement ça: s'accepter, et s'aimer ! :)

      Supprimer
  4. Merci pour ce bel article qui sonne tellement vrai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un plaisir, je suis touchée

      Supprimer

Plan du blog

 PositiveTonCorps                          Funbody                           Raconter son histoire         Le blog
Faire la paix avec son corps           Exercices                          Les témoignages                Concept          
Se sentir belle                                 Comptes à suivre              Témoigner                         Ecrire sur le blog
Accepter son corps                          Citations inspirantes
                                                         Micro trottoir