Identifions nos blocages et chassons nos complexes !

juin 30, 2017


Nouvel exercice pour mettre le doigt sur l'origine de nos complexes et débloquer notre mauvaise perception de nous-même.

Nous y voilà, nous avouons tout : nous avons des blocages. Des complexes. Des petits (ou gros) détails qui nous empêchent d'avancer et qui nous empêchent surtout d'être nous-même. Tout le temps. partout. Avec tout le monde.

Parfois nous traînons nos complexes depuis des années, parfois seulement depuis des mois... Parfois nous ne savons plus très bien pourquoi nous n'aimons pas telle ou telle partie de notre corps. Parfois à force de focaliser sur un détail, nous ne sommes plus capables de voir que nous avons changé. Qu'avec les années notre corps s'est modifié. Il a d'abord perdu ses contours enfantins puis a muté vers l'élégance féminine en s'émancipant de l'ingratitude de l'adolescence. Parfois encore notre corps à accueilli un ou plusieurs bébés. D'autres étapes, nous ont rendues sportives ou stressées, accaparées par le temps ou totalement oisive... 

Toutes ces étapes de la vie ont modifié, façonné, fait grandir notre corps... sans pour autant que nous modifions notre vision. Alors aujourd'hui, nous traînons encore nos blocages comme des complexes indissociables de notre morphologie.

Il est difficile de s'accepter telle que l'on est tant que nous n'avons pas pris conscience de ce qui ne va pas. Tant que nous n'avons pas été capables de mettre des mots sur nos complexes et de remonter à leur origine. Aujourd'hui, je vous propose un exercice qui pourra vous aider à voir que vous êtes belle malgré ce que vous pensez actuellement.

Je vous entends d'ici me dire : "Ben voyons Renée, j'ai un gros cul, les seins qui tombent, une culotte de cheval à faire pâlir un Percheron, une vilaine peau, des cheveux incoiffables, secs/gras, un visage plein de rides, je m'habille avec des vêtements qui me cachent... (rayer les mentions inutiles) et toi, tu veux que je pose un regard bienveillant sur moi? seriously... tu rigoles, j'espère ?" Eh bien NON, je ne rigole pas ! Et même que vous allez vous faire un plaisir de jouer le jeu et de tirer un trait sur vos complexes ! Allons y c'est parti !


▼▲▼


Posons un regard honnête sur nous-même


Si naturellement vous n'y arrivez pas, vous pouvez vous aider en allant jeter un oeil sur les précédents exercices qui grâce à l'écriture ou le dessin vous aideront à identifier les zones mal aimées et modifier votre regard sur votre corps.

Posez vous les bonnes questions :
  • Qu'est ce que je n'aime pas chez moi ? 
  • Qu'est ce qui me rebute le plus dans mon aspect physique ? 
  • Quelle image ai-je de moi? 
  • Quelle image est-ce-que je pense renvoyer ? 
  • Quelle image j'aimerais dégager ?

Ne lésinez pas sur les questions lors de cette phase d'introspection qui vous permettra d'identifier les complexes qui vous pourrissent le plus la vie. Si besoin, faites le face à un miroir. Ne cherchez pas à vous voir sous votre plus mauvais jour, ni sur votre meilleur profil. Essayez d’être juste. Neutre. Impartiale. Ne vous voilez pas la face et ne vous dévalorisez pas non plus. Vous devez être capable de mentionner vos complexes pour ensuite comprendre à quoi ils sont dus.

Ce n'est pas une course poursuite, vous avez tout votre temps. Peut être même aurez vous besoin de faire des pauses pour laisser mûrir votre réflexion. Choisissez un moment où vous savez que vous ne serez pas dérangée. Ambiancez l'endroit où vous êtes. Vous devez vous sentir à l'aise, calme et détendue. Votre humeur doit être bonne ou neutre. Je vous déconseille de le faire un jour ronchon, vous ne seriez pas lucide ni clémente envers vous !


Maintenant que vous connaissez vos complexes, cherchez dans votre histoire personnelle quel pourrait en être le point de départ ?



▼▲▼


Quelques pistes pour aider à identifier l'origine de nos blocages


L'origine de nos blocages et de nos complexes peut être lointaine et multiple. Ils proviennent de périodes difficiles ou mal vécues de nos vies. Pour vous aider à identifier l'origine des blocages, je vous invite à repenser aux différentes étapes de votre vie et à les repasser dans votre tête afin de vous souvenir de ce qui aurait pu déclencher ces complexes qui vous gâche la vie :
  • Enfance : une enfance sur protégée et trop choyée ou au contraire, une enfance délaissée, contrariée ou mal-aimée. Sur protégée, nous ne comprenons pas forcément la rudesse du monde extérieur et mal aimée, nous n'acceptions pas les compliments que nous n'avons jamais connus.
  • Adolescence  : le corps adolescent est loin d'être le plus sympathique pour la plupart d'entre nous. Le corps change, nos seins prennent forme, nos hanches s'élargissent et nous évoluons vers un corps de femme. Alors parfois, nous sommes un petit peu grassouillette ou fine comme une allumette et si on ajoute du harcèlement scolaire par dessus, c'est la catastrophe assurée. L'image de soi en prend un (sale) coup, qu'il est parfois difficile de relever la tête seule.
  • Poids : yoyo, maigreur, surpoids, obésité, "normalité" même aussi. Il est parfois difficile d'appréhender son image. Les variations de poids ont pu laisser des traces comme les vergetures, de la cellulite ou de la peau en trop... On peut très bien s'aimer avec des rondeurs comme on peut inversement se détester. Nous avons chacune nos repères et nos références qui nous sont propres bien qu'influencées par les médias et les critères de beauté de notre époque.
  • TCA (anorexie, boulimie, ...) : les troubles du comportement alimentaire doivent être traités par des professionnels et surtout pas pris à la légère. Ils peuvent provenir de blessures profondes.
  • Grossesse : en voilà une période où le corps subit des bouleversements et des changements ! Certaines s'épanouissent alors que d'autres se trouvent affreuses et rejettent ce corps arrondi.
  • Environnement de vie (pollution, travail, bruit, appartement) : eh oui, le stress peut avoir une influence sur notre corps ! Il se défend et peut se modifier à nos dépends. Nous connaissons toutes cette fille qui mange tout le temps mais reste menue et désespérée de ne pas grossir ou encore cette copine qui stocke tout au niveau du ventre... 
  •  Couple : Chéri? Voilà voilà, chéri a un appétit d'ogre et on a tendance à suivre son (bon) coup de fourchette ! resto, sorties, amis, on est de toutes les fêtes, de tous les apéros et de toutes les tartiflettes ! Bye bye la balance et bonjour les vêtements serrés. Très vite aussi, on peut se laisser aller et s'oublier dans le couple. Ce qui parfois engendre une mauvaise image de soi car en plus, il nous arrive de nous laisser-aller et d'oublier de prendre soin de nous et de notre apparence ... Rien n'est jamais acquis... ni pour lui.. ni pour nous-même !
  • Cercle amical : la copine qui sous couvert de confidence nous fait des remarques assassines. Et voilà notre image de nous qui descend dans nos chaussettes. La copine toxique, on lui dit vite Exit ! Les amis sont là pour nous soutenir par pour nous enfoncer ! Alors les critiques sur notre physique / notre look / notre make up / nos choix de vie... si elles ne sont pas constructives, on ne les accepte pas !
  • Solitude : pire encore que la copine toxique. La solitude peut détruire notre image. L'ennui n'est pas une bonne chose et à focaliser sur des broutilles nous perdons notre justesse de jugement.. spirale descendante, vous connaissez?
  • Style de vie (peu de temps pour soi) : A force de courir partout (après le boulot, après les enfants, après l'amour...), nous avons oublié de prendre du temps pour nous. Nous avons oublié de nous bichonner et de nous apprécier. On peut aussi avoir laissé passer les autres avant nous. Leur bonheur avant le nôtre. Leurs besoins avant les nôtres....
  • Evénement (deuil, séparation, chômage...) : les coups de la vie laissent parfois (souvent) des traces indélébiles sur la nôtre. Un passage difficile peut entraîner un abandon de soi et avoir des répercussions sur notre poids, notre apparence ou tout simplement sur notre estime de nous-même.


▼▲▼


Blocages identifiés, que faire maintenant ?

ça y est nous sommes capables de savoir d'où viennent nos vilains complexes ! Le boulot n'est pas encore terminé. Maintenant, il faut passer à l'étape d'acceptation de notre corps

Pour cela, il va falloir :
  • Se pardonner (nous sommes impitoyables avec nous-même...) ;
  • Pardonner à ceux qui ont créés / entretenus ces complexes ;
  • S'éloigner des personnes nocives et toxiques dans nos vies ;
  • Si besoin, se faire aider par un professionnel (psychologue, psychanalyste, psychiatre...) ;
  • Passer à l'action avec un coach de vie, un coach sportif, un nutritionniste, un diététicien ou encore un conseiller en image (toujours en fonction de nos besoins)
  • Se faire confiance et oser poser un regard bienveillant sur nous-même !
  • Et ne jamais oublier qu'il y a toujours une solution pour retrouver une bonne image de notre corps.


▼▲▼


En résumé, pour chasser les complexes 

  1. Soyons honnête avec nous même
  2. Prenons le temps de nous interroger
  3. Soyons sûre de notre réponse et identifions pourquoi
  4. Si besoin, faisons-nous aider (psychologue, conseillère en image, nutritionniste, coach sportif...)
  5. Ne perdons pas de vue qu'il y a toujours une solution pour regagner une belle image de nous
  6. N'oubliez jamais de vous complimenter ! 



A vous de jouer !

écrit par Renée

A lire également

26 commentaires

  1. Vraiment super cet article et surtout très complet ! :)
    des conseils à suivre sans modération..

    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Super article. Merci pour tout ses conseils :)

    RépondreSupprimer
  3. Coucou, super article je vais faire cet exercice dès ce soir quand je serai au calme et détendu lol. L'article est très complet et je suis persuadée que cet exercice peut-être très bénéfique. Merci beaucoup.
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello !
      tu me diras ce que tu en as pensé une fois effectué ?

      Supprimer
  4. Super article plein de conseils de bon sens ! Merci !!

    RépondreSupprimer
  5. Super article merci pour tous ces conseils! Personnellement je me suis toujours trouvée trop grosse comme bon nombre de filles! Mon problème était que je me plaignais sans jamais rien faire pour que ça s'arrange, j'ai enfin décidé de me reprendre en main et de me bouger le popotin pour perdre du poids afin d'être mieux dans mon corps. A chaque problème il y a une solution! Merci d'avoir fait un article très complet sur le sujet, je trouve qu'on ne l'aborde pas assez souvent et c'est important d'apprendre à s'aimer! Gros bisous ma belle :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou !
      Tu vas voir, une fois qu'on a eu le déclic et qu'on est prête à changer, la confiance en soi remonte en flèche !

      Supprimer
  6. Combien de blocages nous ont été imposés ?! Et combien de blocages acceptons nous car nous en avons l'habitude et nous ne nous rendons même pas compte que c'est nocif ou toxique ...

    Un superbe article très travaillé et très complet. BRAVO et MERCI, Virginie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne question.. j'aurais envie de répondre : tous ! Tous nos blocages nous ont été imposés. Petit nous n'avons pas de complexes alors pourquoi ce la devait il changer en grandissant ?
      Merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  7. très belle article !
    il faut s'assumer et apprendre à nous aimer tels que nous sommes, personne n'est parfait et surtout nous n'avons qu'une vie, pk la gâcher avec des complexes qui pourrait s'estomper, s'améliorer ou tout simplement s'effacer en mettant en valeur nos qualités :)
    puis si nous mêmes nous, nous aimons, qui le fera, tout part de là et j'essaie a chacun de mes articles de laisser passer ce message :)
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et tu as tout à fait raison ! Si nous ne nous aimons pas comment pourrions nous vraiment, totalement aimer les autres?
      C'est coll si tu fais aussi passer le message dans tes articles
      bises !

      Supprimer
  8. Juste parfait ton article ! Merci pour ces conseils précieux, on oublie trop souvent de se complimenter pour de vrai et de rester neutre face à notre image sans compter les remarques extérieures qui peuvent parfois accentuées nos croyances négatives sur nous-même et renforcer ce sentiment persistant de culpabilité.

    RépondreSupprimer
  9. Cet article fait tellement TELLEMENT de bien. :)
    C'est toujours un peu facile à dire " oublie tes complexes ce n'est rien" alors un article si complet avec des vraies pistes pour avancer et tant de bienveillance ça fait du bien.
    Bravo et Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. exactement ça ! ces petites phrases anodines qui au final nous blessent et nous complexent encore plus !
      Merci à toi d'être passée ici :)

      Supprimer
  10. Ton article est très intéressant ! Ça peut aider beaucoup d'entre nous alors merci pour ces conseils ^^
    Ngouiha

    RépondreSupprimer
  11. Article complet et surtout très VRAI! Les conseils essentiels sont ici et, en plus de cela, c'est très bien écrit et exposé!

    Bravo!
    Ev.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! (j'essaye de bien rédiger et ça me fait tjs plaisir des commentaires comme le tien ! )

      Supprimer
  12. Un article très intéressant et qui concerne beaucoup de monde (moi la première). Je pense qu'on a tous des complexes, plus ou moins grands, qui nous empêchent de "vivre" pleinement ce qu'on aimerait faire ou pas etc. De très bon conseils qu'on devrait noter quelques part pour s'en souvenir dans les jours ou l'on remet un peu tout en question je pense.. Merci pour ce bel article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et hop, tu le classes dans tes "favoris", tu pourras y revenir en cas de coup de mou !
      merci pour ton message, je suis contente que cet article servent à quelques unes :)

      Supprimer
  13. De beaux et bon conseils pour enfin s'assumer ! Un très bel article :)

    RépondreSupprimer

Plan du blog

 PositiveTonCorps                          Funbody                           Raconter son histoire         Le blog
Faire la paix avec son corps           Exercices                          Les témoignages                Concept          
Se sentir belle                                 Comptes à suivre              Témoigner                         Ecrire sur le blog
Accepter son corps                          Citations inspirantes
                                                         Micro trottoir