Marie, 21 ans

août 18, 2017



Mon enfance a été un enfance plutôt heureuse. 

J'ai eu la chance d'avoir mes deux parents ensemble. Ils ont fait énormément de sacrifices pour nous permettre, avec mes frères et soeurs, d'avoir une belle enfance. Malgré quelques querelles familiales, je peux dire que j'ai eu un enfance vraiment sympa. J'avoue ne pas tellement me souvenir si je me baladais sans pudeur ou non. Mais il me semble que je n'aimais pas tellement me retrouver nue devant les autres.

▼▲▼

L'adolescence a été beaucoup plus dure pour moi. 

Assez introvertie envers ma famille, j'ai traversé cette période un peu seule face à tous ces changements. Les autres, et particulièrement les garçons, se sont beaucoup moqués de moi. Principalement à cause de ma petite poitrine. J'avais également un an d'avance donc j'était toujours la plus petite et la moins formée des filles. Disons que ce sont des années qui n'ont pas été des plus simples. Je pense que les moments les plus douloureux sont ceux concernant les moqueries, car c'est assez compliqué quand on est jeune et peu à l'aise avec son corps d'accuser le coup.


▼▲▼

Aujourd'hui c'est bien différent. 

Au cours des années je me suis rendue compte qu'avoir une petite poitrine était même avantageux. On me regarde dans les yeux, je me fais un peu moins remarquer pour ma poitrine que pour autre chose. Et puis, j'ai toujours fait beaucoup de sport et ma petite poitrine me l'a bien rendue ! Je n'ai jamais eu mal ou été obligée d'acheter des soutien-gorges spéciaux. Même si je ne suis pas encore tout à fait en phase avec elle, je la supporte beaucoup mieux. En vieillissant, je me rends compte que peu importe ce que l'on fait, ce que l'on dit ou à quoi on ressemble, des gens auront toujours quelque chose à redire. Alors autant être complètement soi. De par mon activité de blogueuse, je m'expose énormément à la critique et c'est parfois des choses que l'on aimerait mieux ne pas entendre. Bizarrement avec les années je le vis de mieux en mieux et le fait de m'exposer autant m'a permis de prendre beaucoup plus confiance en moi. Désormais il m'arrive de sortir sans soutien-gorge, chose que je n'aurais jamais osé faire il y a encore quelques mois.

Comme toute fille, j'aime prendre soin de moi en mettant un peu de maquillage et en me faisant jolie. Mais plus les années passent et moins je me camoufle derrière tous ces artifices. C'est peut être hyper prétentieux mais je me trouve de plus en plus belle au naturelle. C'est sûrement le fait de vieillir aussi qui me permet de me plaire plus qu'avant.



La société dans laquelle nous vivons donne des normes. 

Il faut être mince, le ventre plat, sans vergetures, les cheveux soyeux et les dents blanches. Mais combien de femmes sont réellement comme ça ? Très peu. Et celles qui le sont, ont parfois des carences car elles mangent peu, font de la chirurgie et finalement ne sont peut être pas heureuses, ni même "normales". La normalité et la beauté de la femme résident dans ses défauts, dans ses kilos en trop ou en moins, dans les vergetures sur ses fesses et ses cuisses et surtout dans la diversité des physiques. Bien heureusement des lois sont en train de changer et vont obliger les marques à dire quand les photos sont retouchées. De plus les mannequins seront suivies médicalement et cela évitera peut être de tomber dans l'anorexie pour ces jeunes femmes à qui l'ont demande d'être de plus en plus maigres. Ce qui est vraiment bien car les diktats de beauté actuels vont surement évoluer et permettre à beaucoup de jeunes filles de ne plus être complexées de ne pas ressembler à la dernière top modèle en vogue.

Depuis l'adolescence et tout au long de notre vie, nous sommes conditionnées à penser qu'il n'existe qu'une seule beauté : le corps "parfait". Et malheureusement le regard des gens et les critiques n'aident pas à se détacher de cette image de la femme parfaite, qui d'ailleurs ne l'est pas.

D'ailleurs, je ne voue d'admiration sans fin à aucune femme. Il est déjà assez compliqué de s'aimer soi-même pour admirer quelqu'un d'autre. Alors je me concentre déjà sur ma petite personne, vous devriez essayer, ça ne fait pas de mal !


▼▲▼

Pour la suite, j'espère que ma relation avec mon corps va encore évoluer dans le sens positif. 

Réussir à accepter tous mes petits défauts et tout ce qui me dérange encore. Mais je ne m'en fais pas, je pense être sur la bonne voie !


▼▲▼


Merci Marie


Crédit photo : Clément Dietz @clementdietz / www.clementdietz.com

A lire également

1 commentaires

  1. Je me retrouve beaucoup dans certain passage de ton témoignage. Merci Marie pour ce bel article ! :)

    RépondreSupprimer

Plan du blog

 PositiveTonCorps                          Funbody                           Raconter son histoire         Le blog
Faire la paix avec son corps           Exercices                          Les témoignages                Concept          
Se sentir belle                                 Comptes à suivre              Témoigner                         Ecrire sur le blog
Accepter son corps                          Citations inspirantes
                                                         Micro trottoir